Impressions d’Amérique

AARON COPLAND | GEORGE GERSHWIN | WILLIAM GRANT STILL | CHARLES IVES | STEVE REICH

Souvent cantonnée dans l’imaginaire collectif au divertissement, la musique classique d’Outre-Atlantique nous interroge et nous intrigue. Tantôt iconoclaste et cherchant à s’affranchir des influences européennes, souvent audacieuse, en pointe des avant- gardes et de la modernité, parfois éclectique, la musique américaine a vu son identité plurielle se forger progressivement à l’aube du XXe siècle.

Musique expérimentale de Charles Ives ; pièce puisant dans la musique autochtone et les chants des colons pour Aaron Copland ; œuvres inspirées hydriques aux inspirations issue des musiques afro-américaines de William Grant Still et George Gershwin ; illustration du courant minimaliste par Steve Reich : ce programme est conçu comme un kaléidoscope musical, témoin de la diversité et de l’énergie de la musique du Nouveau Monde.

Cette pluralité peut être illustrée par les propos de George Gershwin qui, en 1924, alors qu’il espérait faire comprendre son propos musical au sujet de Rhapsody In Blue, écrivait : « Je l’ai entendue comme une sorte de kaléidoscope musical de l’Amérique — de notre grand melting-pot, de notre dynamisme national inégalé, de notre blues, de notre folie métropolitaine ».

Ainsi, ce programme invite à voyager à travers le temps et l’espace à la découverte des compositeurs majeurs, « pères fondateurs » de la musique américaine

Programme
  • The Unanswered Question, Charles Ives
    Appalachian Spring, Aaron Copland
  • Symphony 1 « Afro-American » (mouvement 1), William Grant Still
  • Pulse, Steve Reich
  • Three Preludes, George Gershwin
Durée

1h10